Affaire de la fourrière à Luçon : réactions

Partager :


Publiée le 24/09/2013

Ce que l'on appelle désormais l'affaire de la fourrière continue de faire du bruit à Luçon. Mis en cause depuis samedi, notamment de façon violente sur les réseaux sociaux, Antoine Beaufour, le gérant de cette fourrière a accepté de répondre à nos questions.

fourrière 3

Très tendu et touché par le déferlement médiatique qui a suivi cette affaire, Antoine Beaufour déclare que tout est parti, selon lui, d'une "photo volée" et de " fausses rumeurs scandaleuses". Il assène que rien ne peut lui être reproché et que d'ailleurs le dernier contrôle vétérinaire dont il a fait l'objet au mois d'août ne décèle rien de grave.

De son côté le maire de Luçon a tenu a rappeler la chronologie des faits puisqu'après avoir découvert les premières photos le 29 août, il a demandé dès le lendemain au bureau de la Communauté de communes du Pays né de la mer, à ce que soit diligentée une enquête sanitaire. Une enquête de police est également en cours. Pour Pierre-Guy Perrier " s'il y a eu maltraitance c'est inadmissible et la ville, comme moi, se porteront partie civile. Mais il faut que la justice fasse son travail pour découvrir ce qui a été fait ou pas fait". Par ailleurs, jeudi lors de la prochaine réunion de la Communauté de communes, le maire va demander la levée conservatoire du marché afin que, le temps de l'enquête, la gestion de la fourrière soit confiée à une autre partie.

A ce sujet toujours, le président de la Communauté de communes, Jean Etienne, nous a fait part de sa volonté de porter plainte pour diffamation.

Enfin, sur place une membre de la SPA, s'exprimant en son nom propre, nous a déclaré qu'il était hors de question d'abandonner l'affaire, même si il fallait que la pression retombe: "apaiser ne veut pas dire oublier", nous a t'elle expliqué.

Reportage complet demain mercredi sur TLSV avec les interviews des différents protagonistes.

 

 

sapeurs pompiers au féminin

Vignette BA sapeurs pompiers

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et restez informé de toute l'actualité de TLSV !