Luçon : non à la fermeture d'une classe

Partager :


Publiée le 12/02/2019

Parents d'élèves et ville se mobilisent contre la fermeture annoncée d'une classe de maternelle à l'école du Centre à la rentrée prochaine.

maternelle Centre

École maternelle du Centre à Luçon © TLSV

 

 

Les parents d'élèves et la municipalité de Luçon sont vent debout contre la DASEN de Vendée, la directrice académique des services de l'Éducation Nationale depuis que celle-ci a annoncé son intention de fermer une classe de maternelle à l'école publique du Centre. Dans la carte scolaire pour la rentrée 2019, les services de l'Éducation nationale indiquent en effet le retrait d'un 9ème emploi d'enseignant en maternelle ( soit la 10ème classe de l'école du Centre ).

Dans un communiqué, les parents d'élèves s'insurgent contre cette mesure : "  Après une suppression de classe à la rentrée 2016, après la délocalisation d’une classe ULIS dans une autre école, après l’arrêt du dispositif « plus de maître que de classe », c’est encore un coup dur qui pourrait être porté à l’école du Centre de Luçon. Nous sommes contre la casse de l’école publique de Vendée et pour une école qui fait réussir nos élèves ", écrivent-ils. Selon eux, " les prévisions d’effectifs alliées aux récentes informations concernant des futures inscriptions à l’école peuvent justifier à elles seules le maintien de cette classe. D’ici à la rentrée 2019, il y aura, comme chaque année, de nouvelles inscriptions à l’école du Centre et les élèves qui pourraient manquer dans les effectifs en novembre ne manqueront plus en mars ou en juin. C’est une certitude ".

La municipalité de Luçon partage cet avis et demande que le comptage des élèves se fasse le jour de la rentrée scolaire. Elle regrette par ailleurs que les effectifs de Unités Localisées pour l'Inclusion Scolaire (U.L.I.S.) ne soient pas comptabilisés dans les effectifs de l'école alors qu'ils représentent plus d'une dizaine d'élèves.

Les parents d'élèves de l'école du Centre précisent enfin que l'école accueille des enfants allophones et des élèves en situation de handicap. Or dans une note relative à la carte scolaire et en date de novembre 2018, ils rappellent qu'Anne-Marie Bazzo, directrice académique de Vendée, avait précisé qu'une école accueillant un dispositif scolaire d’élèves handicapés et des élèves allophones ferait l’objet d’une « analyse qualitative ».

" Nous sommes d’accord sur ce principe " précisent les parents dans leur communiqué. " Une logique purement comptable est effectivement inconcevable  et inacceptable. Il est indispensable d’avoir un nombre d’élèves par classe raisonnable pour la réussite de tous les élèves. Nous restons persuadés que la nouvelle Directrice Académique saura entendre les problématiques liées à l’école du Centre de Luçon et empêchera la fermeture de cette classe ".

Lors du prochain conseil municipal, le 19 février, les élus seront amenés à voter une motion contre la fermeture de cette classe. La ville appelle d'ailleurs les parents d'enfants de 2 ans et plus, à les inscrire dès maintenant pour la rentrée 2019.

 

 

RCF s'installe à Sainte Ursule

RCF Ste Ursule vignette

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et restez informé de toute l'actualité de TLSV !