Luçon : 2,5 tonnes de poissons morts aux Guifettes

Partager :


Publiée le 02/06/2020

Depuis plusieurs jours, des poissons sont retrouvés morts sur le plan d'eau des Guifettes. Un virus pourrait être à l'origine de cette mortalité qui concernerait exclusivement les carpes.

Poissons Guifettes 4

Les carpes retrouvées mortes sur le plan d'eau des Guifettes à Luçon | Crédit photo : TLSV

 

 

2,5 tonnes de carpes mortes

  Cela fait plus d'une semaine que les premières carpes flottant à la surface du plan d'eau des Guifettes à Luçon ont été signalées pour des promeneurs. Récemment, six agents des ateliers municipaux de la ville de Luçon et deux membres de l'association la Gaule Bretonne, l'association piscicole du plan d'eau, aidés d'un garde pêche, ont ramassé 2,5 tonnes de poissons réparties sur les 42 hectares que comptent l'étang. Si le phénomène rappelle l'épisode similaire de septembre 2016 où 1 tonne de poissons tels que des sandres, carpes, brochets, anguilles, a été décimée, l'origine de cette mortalité varie quelque peu en fonction des interlocuteurs.

Virus ou pollution de l'eau ?

  Chaque printemps, de nombreux pêcheurs constatent dans les étangs et cours d'eau, une mortalité anormale de carpes. Il s'agit le plus souvent, non pas de pollutions mais d'un virus appelé virémie printanière de la carpe. En fonction des années, la mortalité est plus ou moins importante. Cette maladie infectieuse touche essentiellement ce poisson et se développe lorsque l'eau atteint une température de 15°C.
  Avec la hausse des températures ces derniers jours, ce virus contagieux pour la carpe, se serait propagé rapidement, selon le directeur des services techniques de la Ville de Luçon, Jean-Michel Vilain : « la DDTM, la Direction départementale des territoires et de la mer, nous a confirmé qu'il s'agit d'un virus touchant uniquement les carpes, très nombreuses dans l'étang des Guifettes. Mais le plan d'eau de Luçon n'est le seul à connaitre cette mortalité, d'autres poissons ont été retrouvés morts dans le Lay et dans le canal de Luçon. »

  Du côté de la Fédération de Vendée pour la pêche et la protection du milieu aquatique, on estime que la virémie printanière n'est pas la seule responsable de la mort de ces carpes : « ce virus est présent chaque année au printemps, mais combiné à une qualité d'eau déplorable qui agresse le poisson, accentués par des fortes chaleurs, le cocktail est très favorable à la mortalité. Le poisson est fatigué actuellement car les carpes sortent de leur période de reproduction. Elles se frottent les unes aux autres et se blessent avec leurs écailles. La virémie printanière se propage alors beaucoup plus vite. »

Pas de risque pour l'homme

Si cette maladie peut être mortelle pour ces poissons, l'agent causal de la virémie printanière de la carpe ne présente aucun risque pour la santé humaine.

 
Poissons Guifettes 5 Poissons Guifettes 1 Poissons Guifettes 3 Poissons Guifettes 4

Les carpes retrouvées mortes et les agents de ateliers municipaux sur le plan d'eau des Guifettes à Luçon | Crédit photo : TLSV - 25 mai 2020

 

la foire exposition est annulée !

Annulation foire expo vignette

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et restez informé de toute l'actualité de TLSV !