Fourrière : la DSP maintenue à la société Beaufour

Partager :


Publiée le 26/09/2013

Il s'était fait discret depuis le début de "l'affaire de la fourrière". Jean Etienne, le président de la Communauté de communes du Pays né de la mer, qui a octroyé la délégation de service publique pour la gestion de la fourrière, a accepté ce jeudi de répondre à nos questions.

jean etienne 2

Tout est parti ce jeudi d'un rendez-vous "manqué" entre des membres d'associations de sauvergarde des animaux et le Président Jean Etienne au siège de la communauté de communes à St Michel en l'Herm. Les membres de ces associations n'ont en effet finalement pas été reçus. Selon Jean Etienne, les personnes présentes " n'étaient pas misssionnées officiellement par les associations pour parler de cette affaire". Pour lui donc pas question de discuter avec eux. Finalement en fin de matinée, un dialogue rapide s'est instauré, mais n'a abouti à rien.

C'était toutefois l'occasion pour nous de savoir ce que le Président de la Communauté de communes, silencieux jusqu'à ce jour, pensait de cette affaire. Et ses propos sont clairs. " Jusqu'à ce jour, nous n'avons reçu aucune remarque officielle concernant un défaut de fonctionnement de la fourrière", explique t'il, " personne, que ce soient les associations ou les voisins, n'est venu nous voir pour se plaindre de quoi que ce soit ". Par ailleurs selon Jean Etienne, "le fonctionnement de la fourrière a été certifié maintes et maintes fois et correspond aux rapports mensuels effectués soit par les services vétérinaires, soit par l'ADSV ".

Le Président demande donc que l'enquête judiciaire suive son cours calmement et tire au clair cette affaire.

Le débat s'est invité toutefois ce soir au Conseil communautaire puisque Pierre-Guy Perrier, le maire de Luçon, a, rappelons-le, demandé la levée conservatoire du marché le temps de l'enquête. Jean Etienne s'est prononcé contre cette mesure : " aujourd'hui je n'ai rien à reprocher à cette société ". Après vote, la délégation de service public a été maintenue à la societé Beaufour par 31 voix pour, 8 contre et 3 abstentions.

Sujet complet demain sur TLSV. Vous pouvez également visionner le reportage complet sur la fourrière avec l'interview du gérant en cliquant sur ce lien.

 

Une marche gourmande pour les établissements médico-sociaux

randonnée oVE 1 VIGNETTE

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et restez informé de toute l'actualité de TLSV !