Les élus évoquent la vidéosurveillance

Partager :


Publiée le 03/05/2017

A l'occasion du dernier conseil municipal, la majorité luçonnaise a exprimé son souhait d'installer un système de vidéosurveillance en ville. Les élus d'opposition s'interrogent.

videosurveillance 01

Luçon avec des caméras de vidéosurveillance ? La perspective se rapproche puisque lors du dernier conseil municipal, les élus ont décidé de solliciter une subvention au FIPD, le fonds interministériel de prévention de la délinquance, afin de financer le projet de vidéosurveillance. Rappelons d'ailleurs que lors du vote du budget, la somme de 30.000 € avaient été allouée à cette démarche.

L'opposition a annoncé qu'elle n'était pas forcément opposée à ce projet mais qu'elle se posait toutefois différentes questions. " Il existe déjà le dispositif des voisins vigilants alors pourquoi ces caméras, avec qui, comment et où ? " s'est interrogé Loic Nauleau. " Si c'est pour faire baisser l'incivilité, nous serons pour mais s'il y a une personne derrière la caméra, ça nous pose souci concernant la vie privée des gens. Et s'il n'y a personne, à quoi vont servir les images ? ".

Le maire, Pierre-Guy Perrier a tenu à le rassurer. " Ce n'est pas Big Brother. Il n'y aura personne derrière les caméras. Il s'agit simplement de bandes enregistrées qui s'effaceront automatiquement après 48h " a t'il précisé. " Ces vidéos serviront uniquement à des personnes tenues au secret professionnel comme les gendarmes ou les policiers municipaux et dans des cas précis. D'ailleurs, le cahier des charges est très strict et vise bien au respect de l'individu ".

L'opposition, toujours par la voix de Loic Nauleau, a toutefois ajouté qu'à la place des caméras, elle souhaiterait plus de patrouilles. " Le système ne doit pas remplacer la présence des forces de l'ordre. Pour la gendarmerie, c'est un problème national, mais pour la police municipale, on pourrait faire un effort ". Ce à quoi le maire a rétorqué que la police patrouillait plus qu'elle ne l'a fait.  " La vidéosurveillance est un outil supplémentaire " a ajouté Pierre-Guy Perrier.

L'opposition a toutefois demandé à ce qu'un bilan soit réalisé avec la gendarmerie, après quelques mois d'utilisation, et a préféré s'abstenir sur ce dossier qui a été adopté par 23 voix pour et 5 abstentions.

La vidéosurveillance, rappelons-le, est fortement souhaitée par la gendarmerie. Ainsi, lors de la dernière inspection de la Communauté de brigades, la COB de Luçon, le sujet avait été largement évoqué devant les élus présents.
Pour revoir la vidéo, cliquez sur l'image :

Vous retrouverez l'intégralité des débats du dernier conseil municipal en fin de semaine sur le site.

 

Crédits photos : TLSV

 

Luçon : nettoyage par la cryogénie

capture nettoyage cryogénie

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et restez informé de toute l'actualité de TLSV !