Luçon : réglement de compte en ville

Partager :


Publiée le 12/09/2019

Trois hommes ont voulu régler leur compte hier soir à Luçon. La bagarre a vite dégénéré. Deux des protagonistes sont convoqués devant le tribunal.

Gendarmerie 4

L'impasse parait tranquille dans Luçon, elle a été pourtant hier soir le témoin d'une violente altercation qui aurait pu finir bien plus mal.

2019-09-12 coups de couteau 02

Vers 19h30 hier, un habitant de l'impasse des Bons Ouvriers, accompagné d'un ami, va sonner chez un de ses voisins pour lui demander des explications quant à un éventuel cambriolage qui aurait eu lieu chez lui dans l'après-midi. Les deux hommes veulent manifestement en découdre puisqu'ils apportent un bâton. La discussion dégénère immédiatement, les deux premiers protagonistes frappent le voisin, qui sort alors un couteau et porte un coup au visage à l'un de ses agresseurs avant de se réfugier chez lui.

On apercevait encore ce matin, sur la voie publique, à l'endroit où a eu lieu la bagarre les traces de sang sur la chaussée.

2019-09-12 coups de couteau 04

L'homme, victime d'un coup de couteau au visage, est alors pris en charge par les sapeurs-pompiers et les gendarmes de Luçon sont immédiatement prévenus.
Vers 20h45, des gendarmes " habillés tout en noir, avec casques et boucliers " selon un témoin ( vraisemblablement les hommes du PSIG, le peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie ), interviennent dans la rue afin de déloger l'auteur du coup de couteau, qui est donc interpellé sans problème et aussitôt placé en garde à vue

Entendu par les gendarmes de Luçon, il a finalement été remis en liberté dans la journée. Selon le vice-procureur Olivier Dubief du Parquet de la Roche sur Yon, joint par téléphone, c'est lui qui a surtout été " tabassé " et " s'il a sorti un couteau c'est pour se défendre ". Il souffre d'ailleurs de multiples plaies entraînant 8 jours d'ITT ( incapacité temporaire de travail ). La plainte de " sa victime " ( à savoir l'homme qui a reçu le coup de couteau ) a d'ailleurs été classée pour légitime défense.

En revanche, les deux autres hommes qui ont provoqué la bagarre, font quant à eux l'objet d'une CRPC, une comparution pour reconnaissance préalable de culpabilité et devront se présenter devant le tribunal le 11 décembre prochain. Celui qui a été blessé au visage souffre, selon le vice-procureur, " d'une estafilade sur le nez " , entraînant 2 jours d'ITT.

Les trois hommes sont tous connus défavorablement des forces de l'ordre.

 

Crédit photos : TLSV

 

un nouveau sol pour les sportifs

nouveau sol moulin rouget vignette

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et restez informé de toute l'actualité de TLSV !