Vendée : la route meurtrière

Partager :


Publiée le 19/11/2019

Le Préfet de la Vendée s'indigne une nouvelle fois du comportements des automobilistes sur les routes vendéennes. Trop d'excès de vitesse et trop d'accidents.

accident rocade

Images d'archives - Copyright TLSV

 

Le constat est implacable. Malgré les nombreuses mises en garde, le comportement des automobilistes sur les routes vendéennes est toujours aussi détestable.

Récemment encore, sur son compte Facebook, le groupement de Gendarmerie Nationale de la Vendée annonçait avoir retiré deux permis de conduire à des conducteurs dangereux. Le premier, un pilote de moto, a été contrôlé à 174km/h au lieu des 80 prescrits. Puis c'est un chef d'entreprise sarthois, au volant d'un bolide, qui a a été flashé à 213 km/h sur le contournement de Coëx (Rd6). Les deux se sont vus retirer sur le champ leur permis de conduire et leurs véhicules ont été immobilisés judiciairement à leur frais jusqu’à la date du jugement avec le risque de se les voir saisir.

 

capture FB Gendarmerie

(Capture écran de la Page Facebook du Groupement de Gendarmerie de la Vendée - 16/11/2019)

 

Pour le Préfet de Vendée, ces comportements sont malheureusement de plus en plus fréquents. Ainsi 382 grands excès de vitesse entre 40 et 50 km/h au dessus de la vitesse légale autorisée ont été constatés en Vendée cette année (+35% par rapport à l'année 2018) et 161 de plus de 50 km/h (+60%).

Benoît Brocart rappelle également que la vitesse et l'alcool sont les premiers facteurs de mortalité sur la route. Autant dire que Police Nationale et Gendarmerie vont une nouvelle fois être très présents sur les routes. Chacun est responsable de son comportement. La vie de tous est en jeu  #tous concernés

 

Luçon : la zone économique de Sébastopol réhabilitée

Travaux zone Sébastopol vignette

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et restez informé de toute l'actualité de TLSV !