Vendée. Grippe aviaire : le département placé en risque élevé

Partager :


Publiée le 06/11/2020

L’influenza aviaire hautement pathogène est une maladie animale infectieuse, virale, très contagieuse qui affecte les oiseaux. La Vendée déjà placée au niveau modéré depuis le 26 octobre dernier, passe désormais au niveau « élevé ».

Coq poules Freepik 1

Crédit photo : © Freepik

 

 

Vendée : toutes les communes dans les zones à risque

En raison de l'évolution européenne du virus de l'Influenza aviaire hautement pathogène, la France vient de relever le niveau de risque et renforce la mise en œuvre de mesures de prévention dans les élevages de volailles sur l'ensemble du territoire métropolitain.
Rappelons que la grippe aviaire est une maladie animale infectieuse, virale, très contagieuse qui affecte les oiseaux.

Les nouvelles détections rapportées cette semaine en Allemagne, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni indiquent la présence d’une forte dynamique d’infection par des virus d’influenza aviaire hautement pathogènes, tant dans l’avifaune sauvage que dans les élevages. Cette dynamique suit les couloirs de migration qui traversent la France. Vu le risque d’introduction de l’influenza aviaire en France, une vigilance toute particulière s’impose.

Par conséquent, le département de la Vendée, déjà placé au niveau «modéré» depuis le 26 octobre 2020 passe désormais au niveau « élevé ». Les zones déjà placées sous surveillance (en bleu sur la carte) sont complétées par les zones en rouge.

               carte zone grippe aviaire 13-11-2020

Les mesures de prévention déjà décrétées dans les 126 communes en zones à risque particulier, sont désormais rendues obligatoires dans toutes les communes du département.

Les particuliers doivent aussi respecter les règles

Depuis le 6 novembre 2020, tout détenteur d'oiseaux, y compris les particuliers, doit respecter les règles suivantes :

  • claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux ;
  • interdiction de rassemblement d’oiseaux (concours ou expositions) ;
  • interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes ;
  • interdiction d’utilisation d'appelant ;
  • surveillance clinique quotidienne dans les élevages professionnels ;
  • interdiction des compétitions de pigeons voyageurs ;
  • vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.

A noter toutefois que la consommation de viande de volaille, foie gras et œufs ne présente aucun risque pour l’homme.


 


 

                Coq poules Freepik 2 

 

Crédit photo : © Freepik

 

 

 

A LIRE AUSSI

Covid-19
Vendée : le port du masque généralisé 

Panneau port du masque

 

Luçon : le marché de Noël annulé

Marché de Noël annulé vignette site

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et restez informé de toute l'actualité de TLSV !